jeudi 13 octobre 2016

C'EST L' HISTOIRE D'UN LIVRE


Cet après-midi, remplis d'un grand courage,  à pieds, direction le  passage du Havre 

10 kms aller retour, ça remet les idées en place et les jambes en coton

Après avoir dépensé quelques sous au rayon des kids pour offrir un peu de culture à un petit loustic, une petite tournée dans les rayons était évidente

Et là, nous avons pu voir que le livre de l'Entullé était présent sur toutes les gondoles , bien en vue, au cas où sa sortie n'aurait pas été suffisamment remarquée

Je ne l'ai pas feuilleté, pas utile non plus de faire du zèle

D'autant que la télé et les radios diffusent à pleins tubes ce qu'ils appellent les meilleures pages

Les juges, par exemple, médailles à foison, capes rouges et souliers vernis, fulminent  abondamment contre ce qu'ils nomment des injures graves




Des injures graves, contre des magistrats, c'est grave, dans un tribunal, si vous traitez le juge d'enfoiré, vous en prenez pour ...grave....

Faut dire aussi, que le gros, il n'y a pas été avec le dos de la cuillère

Injurier comme ça les gens, y'a pas idée

Ceci dit, il me souvient du mur des cons, c'était pas des juges qui l'avaient fait? des juges du syndicat de la magistrature,   les mêmes qui montent au créneau toute belle fourrure d'hermine sortie de la naphtaline ( pas les juges, les fourrures, quoique...)

C'est pas pareil, eux ont le droit, pas les cons surtout s'ils votent à droite, et c'est tout .... bon.....

Je dois dire que je ne comprends pas vraiment les tenants et les aboutissants de l'histoire du livre,

Il cherche quoi exactement le président ? ( sans majuscule, c'est voulu )

La gauche rumine , s' agite et s'interroge, il confirme les sans- dents, il traite les juges de lâches, il se mets à dos quantité de gens,  il fait tout pour se faire recaler

Mais en même temps, c'est un malin , un roublard, on arrive pas  là où il est par hasard, même si le fameux hasard l'a bien servi , alors, il mijote quoi ?

Il a accordé dizaines d'entretiens aux auteurs il devait bien avoir une idée derrière la tête

Avec ce gars là, faut s'attendre à tout et j'ai bien peur que le tout soit un 2 ème quinquennat, obtenu par la roublardise que ses adversaires ne voient pas encore arriver





20 commentaires:

  1. Vous voulez mon avis Boutfil ?
    Ce livre est sans doute le coup de grâce dans le dos d'un animal blessé. Lui qui n'allait déjà pas bien fort, voit ses derniers soutiens se dérober.
    Mais, ce coup de grâce, c'est lui-même qui se l'est porté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour vous ce serait donc un suicide dans une allégorie sublime, genre vous ne voulez plus de moi, ben voilà ! pourquoi pas, mais moi je crois plutôt à une arnaque filouteuse, ce serait bien le genre du bonhomme

      Supprimer
  2. Ce qui nous sert de président est tout de même un drôle de coco...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce moins que l'on puisse dire, jamais on en a eu un comme ça, où alors peut être un original comme le roi charles le sixième, c'est dire, où le rigolo Deschanel....une certaine élégance en moins , une calamité quoi !

      Supprimer
  3. a la reflexion, je me demande si ce livre n'est pas le fruit d'un acte manqué depuis longtemps prémédité: Ne pas avoir à se représenter en 2017. Vu ce qu'il lache dans ce bouquin, on peut se poser la question.
    Bref, ce gars est malade et ses " confessions " dépassent l'entendement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. malade ? je ne pense pas, c'est un malin, malhonnête mais filou, on peut vraiment se poser de grandes questions

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec vous. "Arnaque filouteuse " sont exactement les mots qui conviennent et je suis bien certaine que "l'animal pas blessé du tout" a plus d'un sale tour dans son sac. Il n'est pas resté à la tete du PS , si longtemps, par hasard et je crains qu'un deuxième quinquennat absurde ne succède à ce premier si lamentable. Prions pour que la France ne finisse pas aussi comme un "grand cadavre a la renverse" . Je dis prions car je ne crois plus en la démocratie dans notre pays. Apres la parole, il y a fort longtemps, c'est le pouvoir qui a été confisqué aux citoyens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est bien d'accord à 100% c'est exactement ça

      Supprimer
  5. Et s'il voulait tout simplement se faire un paquet de fric après départ ?
    Il va comparer ses ventes avec celles de la Valérie.
    Il veut du cash, encore plus de pognon, et il sait qu'il ne pourra pas moneyer des conférences comme l'a fait Sarko.

    RépondreSupprimer
  6. Il a dû négocier un bon pourcentage sur les ventes.
    Ces gens-là sont sans honneur et sans vergogne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CeltiqueDeBanlieue15 octobre 2016 à 15:03

      Pas absurde comme raisonnement sachant que si il avait sorti un bouquin moins "provoc" il aurait fait 500 exemplaires comme ses "amis".

      Comme Boutfil le dit il me semble malin, tacticien et fourbe. Mais d'un autre côté si il l'est pourquoi jouer au bouffon pour arriver à ses fins au lieu de passer par la "grande porte" ?

      Je crois que c'est en partie lié au fait que la nouvelle génération (aussi appelée nouveaux électeurs) se vautre dans la bouffonnerie et assimilé. La figure du Président qui porte ses c... ça fait vieux jeu, cela rappelle la figure du père autoritaire qu'on a détruit depuis des années.

      Cordialement,

      (et bisous Danielle ;) )

      Supprimer
    2. je t'ai envoyé un mail, tu l'a vu ? bisous

      Supprimer
    3. non pour le celtique

      Supprimer
  7. et on se laisse filouter et embobiner si facilement...ce gars là il a Machiavel dans le sang et ça craint...l'avenir est bien sombre et il est difficile d'apercevoir une étincelle...
    le voilà qui va pavaner à Nice...on ne peux qu’espérer que les niçois lui tourne le dos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils ne lui ont même pas fait un bras d'honneur, les pauvres gens qui sont dans le chagrin, qui ont perdu un petit comme cette jeune femme de 22 ans qui à perdu son bébé comment peut-il venir se pavaner devant eux, et toute la clique, de droite come de gauche avec lui !! ces clowns me dégoutent

      Supprimer
  8. Il fait un peu n'importe quoi en espérant que ça marche, comme il a toujours eu de la chance (sauf pour le chômage) il compte encore dessus. En attendant il fait le buzz, comme on dit puis...mais ne te fais pas trop de bile, il est cuit...cela dit si nous morflons Juppé à la place ce sera presque du pareil au même.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il arrive toujours à retomber sur ses pattes, c'est un malin mais il est vrai que récupérer Juppé, ce sera le même bordel
      gros bisous

      Supprimer
  9. Cette histoire de bouquin ne serait-ce pas un copie-coller d'un "suicide" à la Minou la Tringlette mis à part qu'il préfère sponsoriser son bouquin sans risquer de vider ses bourses pour indemniser une journaliste. Remarque la rentrée littéraire de la Goooche est d'un bon cru avec un Grand Château concernant la correspondance amoureuse de Kermitte Errand...!
    Bisous épistolaires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle honte aussi ce bouquin, la pétasse de Mazarine veut faire des sous avec les souvenirs de fesses de sa mère, ces fins de race n'ont aucune tenue
      bises outrées

      Supprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !