dimanche 30 août 2015

LES MIGRANTS



Quand je vois tous ces pauvres ères courir entre les frontières, les barbelés, tenant leurs petits gosses qui dans les bras, qui sur les épaules, essayant de ne pas se perdre les uns les autres 

Il est certain que ça rappelle des trucs pas très sains d'il y a quelques décennies 

Mon grand père a fait parti de ces migrants 

Ses parents ont fuit les pogroms dans ce qui est aujourd'hui l'Ukraine mais qui était seulement la Russie pas encore socialiste au début du 20 ème siècle 

Il en parlait parfois, de son effroi, des pleurs qu'il fallait étouffer chez les petits pour ne pas que les passeurs vous tuent en cours de chemin, l'argent et les bijoux cachés dans les jupons de sa mère pour payer les passeurs, l'arrivée en France, épuisés, la prise en charge par  la communauté dans le Marais, qui, à l'époque, n'était pas ce ramassis de bobos friqués , le boulot, dès le lendemain, pas de temps à perdre, il fallait gagner sa vie 

Oui, tout cela, je connais et c'est peut-être pour ça que je regarde les images avec peine et compassion 

Reste le reste.......

Les Ritals sont arrivés, je m'en souviens, mon père avait à l'usine des bons copains qui passaient discuter à la maison , ils ne nous obligeaient pas à bouffer des pâtes, les femmes allaient à la messe, les mecs au bistrot, ça discutait dur politique, ça tapait sur la table, mais bon, c'était des gens comme nous 

Quand les Polacs se sont ramenés, ils ont rejoint les mines, les usines, pas de temps à perdre, les femmes rejoignaient l'Église les gars le bistrot, ils étaient pas toujours d'accords, ça discutait ferme autour des syndiqués, ça tapait sur la table, mais les grandes réunions se faisaient autour des pâtes des Italiennes et des zakouski des Polonaises et du vin de Touraine  que tirait mon père dans ses fûts à la cave 

Il y avait aussi les réfugiés Espagnols, c'était la même chose, on est passé à la paella certains jours, mais il y avait toujours les pâtes des Italiennes, les zakouskis des polonaises et les discutions étaient toujours enflammées et arrosées 

Quand aux Portugais, c'était pareil, sauf que la morue, je me souviens, les hommes, c'était pas du  poisson quand ils en parlaient, au grand dam des femmes qui se récriaient de tant de bétises mais en riant sous cape 

Et puis les arabes sont venus, à l'usine, ça allait, ils étaient un peu paumés, certains avaient fait la guerre d'Algerie, d'autres avaient frayés avec le FLN,  mais parfois ils rejoignaient les gars au bistrot et les femmes, timidement, venaient parler avec ces pipelettes d'italiennes, de Polonaises et de Françaises, de portugaise, d'espagnoles,  
il y avait de grandes tablées, ça faisait de bons charivari les soirs d'été dans la rue devant la maison , beaucoup de mômes à l’époque il n'y avait pas la pilule et les pères savaient distribuer des coups de pieds dans le cul quand c'était utile sans chercher à savoir qui était qui 

Personne ne parlait du halal, du cachère, de la synagogue où de la mosquée 

Je ne sais pas quand tout à basculé 

Dans mon quartier que je ne reconnais pas, tout est devenu halal où  cachère 

Les bonnes femmes sont voilées des pieds à la tête et on peut voir  de plus en plus de toutes petites filles également enfermées dans ces saloperies de burqa, sans doute pour qu'elles aussi ne donnent pas d'envies sexuelles au gros cons en djellaba et baskets 

Et c'est là où je veux en venir  ( enfin ,oui, je sais...) 

Tous ces pauvres gens qui arrivent sont en majorité musulmans, ils vont donc continuer à vivre comme chez eux ......mais  CHEZ NOUS ! 

Moi je veux bien qu'on les accueillent, d'ailleurs, ils ne nous laissent pas les choix, mais on pourrait se poser la question de leur intégration 

Ils sont déjà 6 millions en France, on va s'en prendre un million supplémentaire, ne nous faisons pas d’illusions 

Saurons nous protéger nos traditions, protéger la France éternelle, celle qui est accueillante à condition qu'on la respecte, qui est solidaire à condition que ce soit équitable et pas toujours tout pour les mêmes, libre si on respecte sa liberté de pensée, de parler, de s'exprimer, fraternelle si on sait où sont les limites 

Nos enfants sont pour l'instant embrigadés par une bande de furieux petits Robespierre qui ne rêvent que de nous faire passer pour des racistes, des sales réacs, des fachos refusant les autres alors que la majorité est simplement inquiète des conséquences 

Si un jour, le peuple de France en a marre de se faire insulter, imposer ce qu'il ne veut pas, les conséquences pourraient être dramatiques 





samedi 29 août 2015

LA FORFAITURE D'HIDALGO ET LA MAIRIE DE PARIS



Je suis un peu en rogne là vous voyez ? 

Ce matin, je reçois un courrier de la mairie de Paris pour le renouvellement de ma carte de transport " de vieux " 

Jusqu'à il y a 2 ans cette carte était attribuée gratuitement aux personnes de plus de 65 ans et aux handicapés, sous réserves de revenus , le plafond était relativement correct 

L'année dernière, sans toucher au plafond, la mairie demande de payer 40 euros pour l'année 

Pour certains percevant de petites pensions, c'était pas facile 

Moi, ça allait, je trouvais que pour l'année, je m'y retrouvais 

Et ce matin, :  SURPRISE ....

Le conseil de Paris, aurait, parait-il , voté en décembre une décision, prenant " mieux en compte les capacités contributives de chacun " 

Autrement dit, la mairie décide de se baser sur le revenu soumis au barème , alors qu'auparavant, elle prenait en compte le revenu imposable , ce qui fait une sacré différence, surtout en période d'augmentation d'impôts  comme par hasard ! 

Résultat des courses, au lieu des 40 euros de l'année passée, on me demande 180 euros soit 300% d’augmentation ! 

Mais dans leur grande mansuétude, on me permets de les payer en 6 mensualités de 30 euros 

AH LES SALIGAUDS ! 

De plus, ça représente environ 13  carnets par an, ce que je suis loin d'utiliser 

Autrement dit, ils auraient dit, on supprime tout simplement cet avantage, ça aurait été plus honnête, 

Mais, en supplément, ils veulent faire des frais financiers sur notre dos, puisque les gens feront l'avance des frais , c'est tout bénéfice pour eux 

C'est vraiment des pourritures ! ,

Bien évidement, la Hidalgo ne peut pas faire des fêtes ramadamesque et des distributions généreuses tout azimut , des fêtes à la cons qui n'intéressent que quelques bobos , avec un budget en déficit pharaonesque !

Cette ville est une pétaudière ! sale, mal fréquentée, à la dérive mais comme les vieilles putes, avec un maquillage qui cache la misère 

Et puis les vieux, ça vote comment hein ? pas dans le bon sens, surtout que maintenant, ces raclures, ils vieillissent bien, ils contestent, ils défilent même pour le mariage pour tous , c'est dire, faut tous les euthanasier qu'on en finisse avec cette engeance ! 


Qu'ils aillent se faire foutre ! j'ira à pieds et s'il pleut où qu'il fait froid je resquillerai comme les autres 

Et pour la prochaine élection, je voterai FN pour les emmerder ! 






jeudi 27 août 2015

DES VRAIES INFOS



Il parait que c'est même pas vrai qu'un astéroïde va percuter la terre entre le 15 et le 25 septembre 

Ben tant mieux parce que c'est justement les dates où nous irons dans l'Aveyron, chez l'ami CORTO 

Ce sera la réunion déjeuner des blogueurs malfaisants qui d'habitude, se déroule à Paris 

Et aussi l'occasion d'avoir quelques amis du coin qui viendront nous rejoindre pour l'occasion 

Fous-rires et bonne ambiance garantie 

Pour nous rejoindre, s'inscrire auprès de Corto   
         



La cocotte du Poitou a déplié ses ailes, 

Elle veut donner des radiateurs électrique à tout le monde 

Nous on s'en balance, on a le chauffage central 

Que ne feraient pas certaines pour exister et faire parler d'elles ! 




Kader D a égorgé sa petite amie de 17 ans

Il était fiché pour son mauvais comportement dans son lycée, en particuliers lors des évènements Charlie 

Sa mère s'inquiétait de ses dérives sectaires et l'avait signalé comme potentiellement dangereux aux autorités 

Encore un qui est passé au travers des fameuse fiches 

Ceci dit, il avait dû manquer de bonnes baffes et de bons coups de pieds dans le cul, mais il parait que maintenant c'est interdit ! 





L'inénarrable Sapin l'a dit, le persiflant l'a confirmé, il n'y aura pas de nouveaux impôts 

Seulement des taxes, des tas de taxes, mais c'est pas pareil 




Frédéric Cuvillier, ancien ministre de gauche, maire de Boulogne-sur-mer, invite le Pape François lors de sa visite en France en 2016, dans sa bonne ville 

Il parle de tradition séculière, de valeurs universelles de la religion, de centenaire de la Cathédrale vouée à Marie , du respect de l'église Catholique 

Quand un député PS voit la Vierge, ça fait des miracles 

A moins que ce soit dans des vues électorales ! 

Où encore mieux, dans un but bassement économique pour une ville mal en point 

Je n'ose y penser !! 


Nouvelles du quartier 


Le boulanger Arabe et le marchand de fruits et légumes Chinois de la Rue de Flandre ont enfin ré-ouvert leurs boutiques 

C'est pas trop tôt 

Le boucher n' est pas encore rentré de son bled, mais on s'en fou, il fait que du halal,on n'y mets jamais les pieds 





Le Guignol Anatole, célèbre théâtre de marionnettes des Buttes-Chaumont, jouera les 28/29 et 30 août " le concours de chant" 

Pas de séance le 27, il a fait un temps pourri sur Paris 




C'était mes infos 

Elles valent bien les autres 

Et vous les valez bien aussi ! 





lundi 24 août 2015

UN PEU DE DÉLICATESSE


Ça ne peut pas nuire par les temps qui courent 


Dans ce monde de fous et de brutes, je travaille mes tissus et mes dentelles et mes broderies 

Ça permet d'évacuer les mauvaises ondes 

Et pendant ce temps là, je ne dis  pas et je n'écris pas de conneries  bêtises 

Un petit sac délicat, juste la bonne taille pour les petites courses (33 X 33) peut être à offrir ou à vendre , ce sera selon......





Devant 





Dos 




intérieur


dimanche 23 août 2015

MON GRAIN DE SEL



Tout le monde en parle, bien entendu du Thalys 

Et ce n'est pas ce que je vais écrire qui chamboulera le monde 

Mais bon 

Je me pose donc quelques questions, j'ai le droit non ? 

Voilà donc un gars, signalé dangereux par les Espagnols, qui n'ont rien fait pour le choper, attendant sans aucun doute qu'il se débine ailleurs, ce qu'il a fait 

Il passe par Berlin,  il prends un avion pour la Turquie, va on ne sais où, revient, passe par Paris et s'installe à Bruxelles

Il en profite pour trouver, dans un parc, un sac rempli d'une kalach' de chargeurs, d'une arme de poing et même d'un cutter 

Ne sachant que faire de son temps, il s'invite dans le Thalys, question subsidiaire :  as-t-il payé son billet de train ? 

Et pourtant 


A chaque fois, signalé par les " services " desdits pays  comme dangereux, et toujours circulant, tranquille, d'un pays à l'autre 

Comment vit-il, avec quoi ?  il travaille ? il est subventionné par les aides sociales ? 

On ne sait pas.....comme dirait l'autre, on nous dit rien.....

L'Europe est un ventre mou, le jour où ces malfaisants s'organiseront et feront plusieurs attentats, le même jour, à plusieurs endroits, il y aura beaucoup de casse 

Alors comment faire pour sécuriser les transports ? les portiques dans les gares ? les contrôles des bagages ? 

Ils peuvent très bien agir dans le métro, les bus, le RER, on va pas contrôler la totalité, c'est impossible, d'ailleurs, ils le savent bien ces pourritures ! 

Reportons nous donc à l'histoire 

En 1941, après Pearl Harbor, les Américains, avec la méthode " on rigole pas " ont réuni tous les Japonais vivant sur leur territoire, les ont enfermé dans des camps, et les ont surveillé de près, c'était des ennemis 

C'était exagéré, ils n'étaient pas tous des fous furieux ,  mais efficace ! 
Pourquoi ne pas envoyer dans des endroits surveillés, tous les types qui sont repérés avec les fameuses fiches " S" les dangereux, les nuisibles, qui passeront à l'acte un jour où l'autre 

Ah évidement ! les droits de l'hommistes vont  gueuler au charron ! comment ! on ose ! c'est du racisme, c'est de l'abus, c'est la dictature ....c'est pas Charlie . 

On est en guerre non ? c'est Valls qui l'a dit, quand on est en guerre, on fait la guerre, on ne joue pas aux hurluberlus type Cazeneuve 

Toujours l'histoire, entre 33 et 39, on pouvait arrêter Hitler avant la catastrophe, des gens qui réfléchissaient ont tiré les sonnettes d'alarme  mais les collabos de l'époque, ressemblant fort aux politiques de nos jours ,  ont préféré ignoré les alarmes et on voulu négocier 

Comme l'a si bien dit Churchill 

"- vous avez à choisir entre la guerre et le déshonneur , vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre "

Tout ça pour dire, que dans 10 jours, je vais prendre le TGV pour partir un peu au soleil, quand tous les touristes de masse seront rentrés  et les mômes à l'école 

J'aimerai assez voyager tranquille entre Paris et Nimes 

Mais j'y pense ! il y aura le numéro vert dans le train et la gare ! on sera peinards avec cette arme fatale, les islamistes tremblent déjà ! 







mardi 18 août 2015

ET EN AVANT LA MUSIQUE


Tout ça pour vous dire, que pas trop courageux, on est pas été très loin, juste à la porte de Pantin

Musée de la musique

Crée en 1997 , la collection est riche de 7000 instruments, dont 1000 sont présentés au musée, répartis sur 5 étages-plateaux

On commence au 17 ème siècle avec la naissance de l'opéra ,

Des flûtes, des bassons, des violes, des hautbois, des luths, des cornets,





























Les guitares, luxueuses, décorées d'ivoire, de pierres précieuses











Une dynastie et une histoire de famille passionnante , des instruments exceptionnels






beaucoup d'autres instruments sont exposés, dans audio -guide passent des musiques de Lully, de Monteverdi, c'est une visite tout en douceur

On passe au 18 ème siècle

Mandolines, clavecins, clavicordes, harpes , clarinettes, cors, instruments mécaniques , tout cela au son de Mozart, Rameau, Beethoven





























Le 19 ème siècle et le romantisme 

Beaucoup d'instruments , des violons, des bassons, les premiers saxos, 



Le dernier piano de Chopin 


Pour le 20 ème siècle, j'étais moins intéressée, le numérique, l'électrique, plein de machines bizarres...

Pour finir, c'est les musiques du monde, Afrique Asie, des instruments divers et variés

C'est une belle visite, il faut prendre son temps et la musique qui accompagne chaque secteur ...adoucit les mœurs .....