dimanche 22 mai 2016

CHANTIER EN COURS


Bon, alors, 

Une fois le papier décollé, l'enduit effectué, le plafond que nous prenions sur la tronche stabilisé

Je vous informe qu'aujourd'hui, c'était ponçage et sous couche de peinture

Ça tombe bien, il flotte on avait rien d'autre à faire 





Demain suite et pas fin.....

On est toujours vivants mais ça commence à tirailler côté dos et courbatures ! 

Encore quelques jours d'efforts  et ma fille pourra se vautrer dans une chambre de princesse.....

Faites des gosses qu'ils disent......


mercredi 18 mai 2016

UN P'TIT TOUR ET S'EN REVIENT


Pour aller bosser à l'opération papiers peints chez ma fille, je parcours à pieds une grande partie de l'arrondissement

Le nez en l'air, histoire de regarder ce qui se passe

Je vous ai fait quelques photos

















Les compagnons du devoir, ils ont un restaurant fort agréable 







Il a des côtés chouettes  mon arrondissement, en remontant vers la porte de Pantin 

Sauf quand un architecte est pris d'une subite folie furieuse 

Ça nous donne la nouvelle philharmonique 

Pendant sa construction, nous avions l'espoir de quelque chose de pas trop mal 

Et puis patatras ! la finition est venu tout foutre en l'air ! 





La grande croix de l'église Sainte Claire juste en face 








Beaucoup de nouvelles constructions sortent de terre dans notre coin, 

Il y a de la contestation dans l'air 


.
Le papier peint est décollé, reste ...le reste ...

Demain c'est jeudi, l'homotravaillus a décidé que c'était le jour d'Ivanoé, de Zorro et de Rintintin, donc, il se repose...

Reprise des hostilités Vendredi 




mardi 17 mai 2016

LA MACHINE A VAPEUR




La moitié de la pièce est terminée 

Grâce à une super machine à vapeur

Merci monsieur Loxam

Suite demain.......

On est aussi lessivés que le murs 




lundi 16 mai 2016

JE HAIS LE PAPIER PEINT


Ma fille nous appelle ce matin 

Elle a décidé  de repeindre sa chambre

Armée donc d'un grand courage et d'une grande innocence, elle était allé acheter le super produit permettant de décoller tous les papiers sans efforts ( tu parles ...)

A son ton de voix j'ai compris que ce n'était pas le grand bonheur 




La première couche de papier décollée, une seconde couche d'un autre papier puis pour faire bonne mesure, un 3 ème encore en dessous 

"  Je n'y arriverai jamais toute seule maman, j'en ai pour des mois à décoller tout ça "

Bon, l'homoconjointus ayant déjà préparé quelques bricoles d'outillage et enfilé sa veste, je n'avais plus qu'à poser mon ouvrage et aller au secours de l'enfant en perdition 



J' ai toujours détesté le papier peint, je ne supporte pas, mes murs sont peints 

Là, je dois dire que nous étions servi ! la 2 ème couche était un papier des années 70 , grosses fleurs bleues et orange, comment des gens ont-ils pu dormir dans un environnement pareil ! un truc à filer des cauchemars 

La 3 ème couche, plus discrète, rayée mais bien accrochée au mur 

Ma fille habite dans ces beaux immeubles en briques, datant des années 25/ 30, construits pour les ouvriers le long des boulevards extérieurs  et qui avaient, pour l'époque un certain confort

Je suppute que le papier rayé date de cette époque 

Après avoir fait un état des lieux, l'homononbricolus déclarait en soupirant que seule une décolleuse viendrait à bout de cette engeance et qu'il convenait d'aller, dès demain en louer une 

Puisque nous étions là nous avons tout de même décollé laborieusement quelques petites surfaces 

Je sais à quoi vont être occupés mes jours à venir 

Car une fois les murs à nus, faudra bien peindre.....

Faites des gosses qu'ils disent !  






dimanche 15 mai 2016

ATTRAPER LE TRAIN EN ROUTE


Ce matin, plus d'une dizaine d'anciennes ministres et assimilées ont décidé qu'elles " ne pourraient plus se taire " 

Oh là ! il y a des règlements de comptes en marche 

Et de quoi s'agit-il ? 

Eh bien sûr, du harcèlement sexuel 

Que ne ferait-on pas pour exister et reprendre un petit coup de projecteur, comme du temps où l'on pensait être importantes et utiles 

C'est dire pour exister quoi ! 

Car après tout, à part cette comédie de pseudo colère, on se demande pourquoi elles ne citent personne

On veut des noms ! 

Qui a mis la main au panier de la confortable Bachelot ? qui a osé faire des propositions graveleuses à Corine Lepage ? qui aurait droit à la médaille du mérite pour avoir coincée dans un coin la Duflot ? 

Hein ? qui ? 

Je trouve que cette tragie-comédie aurait un sens si les ligues féministes étaient monté au créneau  mais silence dans les rangs

Idem pour les LGBT, toujours en tête des contestations et des batailles 

Et les Femmen,  où sont-elles ? elles ne savent que cibler l'église et le FN ? trop dangereux d'aller contre les abuseurs sexuels ? 

Pas une à l'époque, n'est venue défendre cette jeune femme journaliste qui avait été abusée par DSK, vous vous souvenez ? 

Pourquoi à ce moment là, ne pas avoir profité du créneau favorable et lever le doigt en disant  il y en a d'autres que lui, tout aussi méprisables ? 

Pas une ne l'a ouvert et mêmes, comble de l'hypocrisie , certaines ont émis des doutes qu'il puisse y avoir de telles pratiques en politique 

Si cette petite fronde  arrive à faire débusquer quelques salopards , tant mieux, mais tant qu'aucune n'aura le courage d'aller au bout , de mettre des noms sur les paroles, je reste sceptique sur la finalité 

Les mains baladeuses et les propos déplacés auront encore de beaux jours devant eux d'autant que les juges n'attachent aucune suite ni importance aux plaintes de ce type 

Et ce n'est pas ça qui va aider les petites nanas en entreprises, qui n'ont, elles, aucun pouvoir médiatique, et qui continueront d'avoir d'autres choix que la baffe et la porte où le silence et subir 











vendredi 13 mai 2016

TRAVAIL D’ÉQUIPE


Ma fille a tricoté, j'ai fait la doublure en liberty

Et voilà un autre cadeau pour une naissance

C'est fou ce qu'on produit chez nous !

A votre service......






jeudi 12 mai 2016

LE SIÈGE DE PARIS


Cet après midi, je suis montée avec ma fille jusqu'au marché St Pierre

Métro à l'aller, il flotte comme en novembre à Paris depuis hier 






Au retour, à pieds, nous avons fait un grand détour pour ne pas emprunter la Chapelle et le boulevard le long du métro , ça devient trop dangereux pour 2 nanas seules, même si les gendarmes sont présents, trop peu nombreux 





Malgré tout, on est bien obligées de passer par la place de Stalingrad pour reprendre l'avenue de Flandre et redescendre vers La Villette 

Il faut passer au large 

Sous le métro, sur la place, ils sont des centaines chaque soir à attendre des soupes  

Les personnes au premier plan sont les associations qui les aident pour diverses choses 




Ils sont de plus en plus nombreux !

Paris à l'est et au Nord est assiégé