dimanche 17 juin 2018

HISTOIRE ET ARCHITECTURE



Hier, c'était la réunion annuelle de notre petite association " les Gagnon de France" le pendant de la grande sœur Canadienne " les Gagnon et Belzile du Canada " 


Nous étions invités et reçus à Argenteuil, ville où je l'avoue, je n'avais jamais mis les pieds, pas très chaude par sa réputation plutôt sulfureuse et agitée 


C'était oublier bien vite le passé, Héloïse et Abelard, les grandes abbayes, St Denis, les vignobles et les peintres impressionnistes, oublieuse que je suis 


Nous étions reçus par le Président et l'historien de la Sté Historique et Archéologique d' Argenteuil et du Parisis, le Val d'Argenteuil, vieille  et savante institution


Dans une jolie villa du 21 rue Karl Marx  ( personne n'est parfait, la villa d'à côté est celle de la fille du célèbre agitateur ) 




Cette maison est celle du peintre Claude Monet, au temps où il résidait dans la petite ville, pleine de charme de l'époque, entre 1871 et 1878,  nombreux peintres de ses amis sont passé par là,  il réalisera 259 toiles à cette époque, dont 156 sur Argenteuil, la Seine et les environs, 










Mais bien sûr, il y avait une autre raison de notre présence dans cette maison, en lien direct avec notre patronyme  


Entre 1744 et 1794, Valentin GAGNON,  natif et habitant Argenteuil où il travaillait à la poste de l'époque, écrivit un journal, relatant les grandes choses mais surtout les petites choses de  tous les jours, les cancans, les histoires de gens ordinaires, ce manuscrit est précieux pour les historiens


Nous avons pu le voir, le feuilleter, une petite écriture serrée, avec l'orthographe du temps passé, 







Une fois notre assemblée terminée, les comptes approuvés, votés à l'unanimité, sous le patronage du " colonel" chargé de l'intendance, ( il ne faut jamais négliger l'intendance, certains se sont fait repasser dans d'autres temps pour faute d'intendance ) notre Présidente et notre Vice Président, ont joué du tire bouchon pour un apéro bien mérité 




Ensuite,  direction le restaurant, déjeuner Italien , où certains aficionados ont pu suivre en direct le match de foot  sur grand écran, rien à faire, on ne peut pas y échapper, faut faire avec ! 






Puis nos hôtes historiens nous ont alors fait traverser la ville, pour nous faire découvrir le passé prestigieux de l'endroit 


Nous avons suivi l'ancienne rue principale qui dès le moyen âge et même avant selon les recherches, nous conduisaient vers l'abbaye Notre-Dame 


L'histoire de cette abbaye est mal connue avant 1003 mais à cette date le Roi lui octroi des terres, elle était donc déjà importante 


Devenue prospère grâce à une production de vins fort appréciés un peu partout dans le royaume et ailleurs, l'abbaye attire l'attention du célèbre abbé Suger à Saint Denis, c'était tout de même un vieux renard celui-là, et sous prétexte qu'Héloïse, qui en est abbesse à ce moment là, se conduit comme une gourgandine et ferait mener aux moniales une vie un peu légère,  il obtient en 1129 l'expulsion des sœurs et dans la foulée s'attribut le monastère, il rattache les biens et les terres à Saint Denis , l'abbaye perd son autonomie et devient un simple prieuré dépendant de Saint Denis 


A notre époque on appellerait ça une spoliation mais dans ce temps là, on ne discutait pas avec Suger


Bien mal acquit ne profite jamais, c'est connu, après cette période, l'abbaye s'appauvrit, et l'ensemble abbatial périclite au cours des siècles  pour être finalement vendu comme bien national en 1793 


La totalité des bâtiments disparaît, rasée et une usine s'installe sur le site 


C'est la faillite de cette usine, en 1914, qui va faire renaître cette histoire, la ville rachète le terrain et commence des travaux et voilà que les fondations révèlent des choses bizarres 


Différentes campagnes mettent au jour de nombreux vestiges datés du 12 ème siècle, 




Continuant notre remontée dans le temps, nous nous dirigeons ensuite vers une petite chapelle, qui fait face aux fouilles de l'abbaye 


La Chapelle St Jean Baptiste 




C'est l'un des derniers vestiges de l'art Roman en Île de France , au 8 et 9 èmes siècles, elle faisait sans aucun doute parti de l'enclos de Bénédictines 


Des fouilles ont permis de trouver des sépultures remontant au 8 ème siècle, témoignant de l'occupation des lieux par  des cultes Mérovingien ( ça nous rajeunit pas ….) 


D'incendies Normands en invasions diverses et variées, la chapelle est refondée grâce à la Reine Adélaïde vers 1003, au moment où le Roi Robert le Pieux fait don de grandes terres à l'abbaye 


Mais voilà qu'au 17 ème siècle, les moines ont besoin de sous, alors ils vendent la chapelle à un vigneron qui l'utilise comme cellier , du coup, bingo, elle échappe à la révolution et n'est pas revendue comme bien national et pas rasée comme l'abbaye 


Elle a été très bien restaurée en 1984 et, bien évidement classée 





Héloïse et Abélard, un destin terrible, surtout pour lui, mais pas plus drôle pour elle, en ce temps-là, on ne rigolait pas avec les histoires d'oreillers ! 


Notre visite s'est poursuivi vers la Basilique Saint Denys d'Argenteuil , toujours cette proximité avec la basilique voisine 


C'est l'église paroissiale devenue Basilique Mineure en 1898


Construite en 1861 à la place de l'ancien cimetière , elle remplace l'ancienne église paroissiale devenue trop vétuste , sa construction est confié à Théodore Ballu, célèbre architecte Parisien  ( église de la Trinité, de Ste Clothilde et de l'hôtel de ville en 1871 ) 


C'est le maire de l'époque qui fait un don et en raison d'une parti de fonds publics, on trouve une inscription pas banale sur le fronton de l'église , c'était avant la loi de séparation de l'église et de l'état de 1905 





L'architecte adopte un style fort couru à l'époque, néo-roman, un clocher imposant de 57 mètres abrite 4 cloches, dont " la Marie " classée monument historique en 1944 


L'église abrite plusieurs œuvres d'art protégées et classées , tableaux, peintures murales, autels, chaire et surtout la célèbre relique, dite " tunique du Christ " dont la légende veut qu'elle soit conservée à Argenteuil depuis l'an 800 , offerte par Charlemagne 












La Sainte Tunique fait l'objet d'un très important pèlerinage, elle a été présentée l'année dernière aux pèlerins ,normalement, elle n'est sortie que tous les 50 ans, mais il se dit que l'évêque pourrait accorder qu'elle soit présentée plus souvent  




L'autel avec des représentations gravées sur cuivre, selon des dessins de  Violet-Le-Duc 


Au centre, devant l'autel, un merveilleux pavage 


Les initiales S.D  avec la couronne de France aux fleurs de Lys 




Chapelle du Sacré-coeur , j'ai déposé une bougie avec une petite prière, pour mon petit fils Pierre , qui passe son bac, demain, un petit coup de pouce du ciel peut être utile ! 





Les reliquaires 






C'était une belle journée, chaude et ensoleillée, nous avons vu des choses magnifiques, entendu de belles histoires de notre pays, de ses racines, qui font chaud au cœur 


Merci à nos 2 guides, qui ont été des puits de science et de gentillesse 




Si un jour vous ne savez pas quoi faire, au lieu de baver devant Drucker, contactez donc ces 2 hommes-là, vous ne le regretterez pas ! 





vendredi 15 juin 2018

15 JUIN , IL N'Y A PAS QU'UN ANNIVERSAIRE


Depuis ce matin, il n'y en a que pour Johnny qui, s'il n'avait pas eu l'idée de se produire pour St Pierre, aurait eu 75 ans 


Sur LCI, ils ont même retransmis en intégralité la messe à la Madeleine 


Les laïcards  vont encore hurler au charron ! 


Bon, tout ça, c'est bien gentil, mais il y en a un autre qui est né un 15 juin 


L'honorable homoconjointus prends en effet une année de plus 


Et ça autant d'importance que le rocker disparu 


Ce soir nous allons aller nous faire un petit Libanais avec ma fille 


Le truc, c'est qui faudra remonter nos étages ……


jeudi 14 juin 2018

FAUT QUE CE SOIT DIT



Ce soir, il n'y a rien de bien passionnant à la télé

L'homoconjointus s'est branché sur un truc bizarre 

Un documentaire scientifique ( mais non, pas du porno ) sur la préparation d'un engin spatial qui va aller trifouiller dans le soleil 

Vous voyez , c'est passionnant quoi ! 

Pendant que des gars à Saclay et à la Nasa se penchent sur l'engin et ses outils à embarquer,  chez nous, c'est autrement plus technique 

Voilà 17 jours que la foudre est tombée sur le central de téléphone du quartier et que depuis ce temps, nous sommes privés d'ascenseurs et de téléphones fixes pour ceux qui n'ont pas de box 

Tout le quartier Riquet, ça fait du monde ! 

Obligés de se taper les escaliers et certains habitent très haut 

Orange n'est pas fichu pour l'instant de réparer 

Alors, si les gars de Saclay voulaient bien venir faire un tour dans le quartier, on aurait peut être une chance que ce soit réparé , vu qu'ils sont capables d'aller jusque dans l'espace, ils pourraient (  peut être) nous sortir de là ,  m'éviter les 6 étages à pieds et de finir rincée et en loques devant ma porte 

 Certes, certains esprits que je vois venir , pourraient nous conseiller de passer par les balcons, avec un bon professeur, de préférence Malien 

Le soucis, c'est que chez nous, y'a pas de balcons 






jeudi 7 juin 2018

LE BONHEUR DES ABEILLES



Dans les campagnes, les abeilles meurent par milliers au grand désespoir des apiculteurs 

Il faut dire aussi que poser les ruches au bord des champs de tournesols où autres cultures revient à les faire mourir sans délais , compte tenu de ce que les agriculteurs collent comme saloperies sur  les terres et alentours 

Il parait qu'ils sont eux aussi malades, qu'ils attrapent des cancers et des tas de trucs qui ne leur donnent pas beaucoup plus d'espérance de vie que les abeilles 

Mais voilà, pour en revenir aux cultures plus saines, sans ce satané glyphosate et autres saloperies du duo infernal Monsanto-bayer , il faudrait accepter moins de rendement, plus de réflexions sur l'avenir de la nature, c'est comme refuser de déposer les bêtes soit disant tant aimées et bichonnées dans les mains des abattoirs remplis de fous furieux armés de couteaux en cherchant le sens de la prochaine mosquée et de grands psychopathes dont les exploits ont maintes fois été filmés et qui refusent les caméras, histoire de continuer à s'amuser 

Je sens que je vais encore me faire traiter de tous les noms, de bobos des villes, ignorantes des choses de la campagne 

Juste qu'il faut arrêter de prendre les gens des villes que pour des cons , qui ne se tiendraient pas au courant des choses et seraient tous étonnés de savoir que les radis poussent dans la terre, les tomates ailleurs que dans des barquettes  et que les saucisses poussent avec les spaghettis dans les champs , c'est bien pratique pour ceux qui veulent nous faire avaler n'importe quoi justement  

Remarquez, je m'en tape, mais j'ai entendu récemment  des éleveurs et des bouchers s'inquiétant de la baisse de la consommation de viande ,  les consommateurs commencent à réagir, c'est bien, c'est comme ça que ça évoluera 

En ce qui concerne les abeilles, il est à noter que si elle meurent en campagne, elle vivent en excellente santé en ville, en particuliers à Paris et les colonies sont de plus en plus importantes 

Pas folles les guêpes et les abeilles et aussi certaines catégories d'oiseaux, ont bien compris qu'elles étaient à l'abri des nuisibles monsantoriens, les produits chimiques étant formellement interdit dans tous les parcs et jardins et sur le moindre brin d'herbe des rues 

Des ruches sont installées un peu partout  , elles peuvent aller se nourrir sans danger 

Des petits sachets de graines ont récemment été offerts dans les rues et certains magasins, à planter aux balcons et terrasses des parisiens, destinés aux abeilles 

Bien entendu j'en ai planté et j'ai de jolies fleurs sur mes fenêtres, les abeilles commencent à venir butiner 

Comme cet hiver, les mésanges et autres piafs qui se nourrissaient sur mes fenêtres ont laissé tomber des graines dans les bacs, j'ai aussi des épis de blé qui poussent 

Je vais bientôt faire la moisson  😇😇😀, et je pourrai, je l'espère, cueillir les 7 brins de blé que je recueille chaque année, il parait que c'est du  bonheur dans la maison et que ça peut même amener quelques sous, on va pas se priver d'un tel porte-bonheur ! 










dimanche 3 juin 2018

Y'A PAS DE MAL A SE FAIRE DU BIEN


Aujourd'hui je suis allée bénéficier de mon cadeau de fête des mères

Les bains d'Orient, un très bel établissement 

Résultat d’images pour haman les bains d'orient paris

Résultat d’images pour haman les bains d'orient paris

Résultat d’images pour haman les bains d'orient paris

Résultat d’images pour haman les bains d'orient paris


Résultat d’images pour haman les bains d'orient paris

Résultat d’images pour haman les bains d'orient paris



Résultat d’images pour haman les bains d'orient paris



Si je vous dit que pendant 2h 30 ,  j'ai été chouchoutée, massée, soignée dans des odeurs d'huiles de jasmin, d'huiles de fleurs d'oranger et aussi, il faut bien le dire, par moment , de crises de rires, entre femmes , dans la vapeur d'eucalyptus du Hammam, je suis sûre que vous comprendrez que j'ai apprécié le moment

Je sens bon ce soir et j'ai une peau de bébé 

Mes enfants ont eu une super idée