lundi 8 juin 2015

EN PASSANT PAR BARBES


J'avais besoin de quelques bricoles au marché St Pierre

L'occasion de faire 5 kms aller retour

Bien sûr, pour aller  de l'avenue de Flandre  à la place St Pierre, il n'y a pas d'autre chemin que passer par Barbés

On peut dire que ça vous change de monde, le temps de traverser la place de Stalingrad,  directos au Maghreb

Pas d’Africains dans ce secteur, ils sont dans d'autres rues

Le long du métro Aérien, les services de la ville désinfectent à grands coups de produits et de machines l'ancien camp de tentes démantelé la semaine passée



Ils ont tout recouvert de grandes toiles pour protéger les passants et les voitures

Les vitrines regorgent de tenues brillantes et chamarrées




Des bijoux en pagaille







En toc bien sûr......

Impossible de faire des photos vers le métro La Chapelle, trop dangereux, il faut se glisser tranquillement, sans se faire remarquer

Ils sont des centaines, agglutinés autour du métro, sur les trottoirs, sur les marches, assis sur les trottoirs où déambulants  par petits groupes

Pour beaucoup, on les sent perdus, désœuvrés et sans doute désabusés

Pas de femmes, que des jeunes hommes, moyenne d'âge, pas plus de 30 ans

Ils se regroupent vers 18 heures sur la contre allée où des associations distribuent des soupes

C'est vraiment inquiétant, la moindre étincelle et ce sera la baston, c'est sûr ! et il y aura de la casse !

Après avoir traversé le Boulevard Barbés, c'est terminé, on peut longer TATI, seuls les trafiquants habituels essaient de vendre téléphones volés et faux  parfums de marque copiés aux touristes

On peut tranquillement grimper la rue d'Orsel jusqu'au marché et là, plus haut, derrière le marché , la cohue, c'est les touristes

Une autre délinquance se fait jour, les joueurs de bonneteau, installés sur leurs cartons

Les roumaines qui font signer de fausses pétitions pendant que les plus jeunes s'activent derrière

C'est à qui arnaquera les touristes crédules et bousculés au pieds du Sacré Coeur










Les flics ne peuvent pas faire grand chose, ils les chassent d'un côté pendant qu'ils reviennent de l'autre , de toute façon ils ne sont pas assez nombreux pour faire vraiment du nettoyage 

On ne donne pas une belle image de la France ......

En rentrant, j'ai vu que mes bégonias et mes fuchsias  sont magnifiques sur ma fenêtre , ils ont fleuri d'un seul coup ! 







16 commentaires:

  1. pour faire du nettoyage... j adore :)
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et y'a du boulot !
      bisous

      Supprimer
  2. J ' aime la chute de votre billet, et l' objectivité de cette simple description de la poudrière potentielle de ce quartier.Ce même jour 5000 nouveaux migrants arrivés en Italie...Ce devrait être au centre des préoccupations de ce qui nous sert de dirigeants, mais tout le monde se focalise encore sur les petites phrases de tel ou tel prétendant au trône...Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut surtout pas parler de tout ça ! voyons ! c'est pas du politiquement correct !

      Supprimer
  3. L'air de Paris semble bien leur convenir malgré tout à tes fleurs !
    Par ailleurs, tu témoignes dans les rues de situations inquiétantes...
    C'était prévisible et "on y est"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai toujours de très belles fleurs sur ma fenêtre, et sais tu que les jardins potagers sont particulièrement prolifique à Paris ? certains disent que c'est à cause de la pollution, que ça fait une sorte de couvercle qui est bon pour les cultures, mais c'est des mauvaises langues

      Supprimer
  4. Y a pas à dire: je préfère Bagatelle à Barbès.
    Superbes, tes fleurs!
    Bonne journée;

    RépondreSupprimer
  5. C'est tellement joli le Paris que tu décris que je n'ai vraiment plus envie d'y retourner , je préfère garder les images enregistrés dans ma mémoire d'ado , bonne journée, je vais aller voir si mes fuchias sont en fleur dans mon jardin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu vois double ? lol....
      il y a des quartiers supers chouettes et hélas des quartiers de merde, surtout avec ce qui nous arrive du sud !

      Supprimer
    2. je n'avais pas encore pris mon 2ème café , et mon ordi avait faif un gros bug !

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. Triste ce qui se passe avec ces migrants. Tous cela ne donne effectivement pas une belle image à la capitale de notre beau pays, mais la répression "au karcher" suivez mon regard.... n'est certainement pas mieux, car c'est là que la situation risque de dégénérer de de diviser le pays pour de bon. Allez ma Danièle, regarde tes bégonias et tes fuchsias, ils sont bien plus beaux que ce qui se passe dans la rue en ce moment, Bises et bon mardi. ZAZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il va bien falloir trouver des solutions car il en arrive tous les jours !
      bises et bonne journée

      Supprimer
  8. Encore un peu de patience, et les boutiques chic de l'avenue de Montaigne seront "burquanisées" les librairies ne vendront que des corans, tous les manuels scolaires seront barbouillés afin de cacher "ce sein que je ne saurai voir" comme ceux du lycée français d’Arabie saoudite, les toiles dénudées de nos musées seront détruites et au mieux remisées dans les réserves. je suis en train de terminer la lecture du livre de Zemmour "Le suicide français" un vrai régal...! Je sens que je vais vite profiter de me foutre à poil sur ma plage naturiste avant qu'on s'aperçoive que l'on ne m'a pas coupé le bout de mon viatique...!
    Putain j'enrage quand je vois ces cons de gauchos, d'écolos et autres fadas qui nous bassinent avec leur slogan : L'immigration est une chance pour la France"; en attendant tous ces abrutis d'intellectuels, de vedettes se la coulent peinard dans leurs belles baraques de France et de Navarre, voire des iles caïman ou autres paradis fiscaux, mais évitent de se loger dans les beaux quartiers de nos banlieues avec place de parking pour leur rolls, maserati ou ferrari..
    J'arrête je sens que je vais être désagréable pour les lecteurs qui ne partagent pas mon ras le bol.
    Bisous à la nitroglycérine...!

    RépondreSupprimer
  9. Si, les flics sont suffisamment nombreux à Paris. Il y a juste que le maillon suivant ne joue pas son rôle en élargissant les interpellés.

    RépondreSupprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !