lundi 18 mai 2020

PETITS BONHEURS DU JOUR

Coucou ! j'espère que vous allez bien tous ! 

Nous voilà donc dé-con-finés , 

Tu parles ! 

Vous peut être, mais nous, pauvres parisiens, je peux vous dire qu'on ne voit pas grande différence 

Certes, on peut sortir sans ce foutu papier à remplir et pendant plus d'une heure, c'est déjà ça 

On peut aller à 100 bornes d'ici, mais que voulez vous que l'on ailles faire à 100 bornes ?  surtout que la plupart des habitants de cette ville n'ont pas d'autos, en parti grâce à la bignole qui ne fait rien qu'à contrarier les porteurs d'une carte grise, et aller à 100 bornes en vélos comme on nous conseille de rouler , merci bien, on est pas Anquetil où Poupou ( ça, c'est pour les plus anciens, les jeunes savent pas qui c'est ) 

Enfin, profitant de cette liberté presque retrouvée, je suis allée ce matin chez ma coiffeuse, enfin ! c'était pas du luxe, j'ai rajeuni de 10 ans ( enfin..oui, bon...) 

Par contre, dans sa grande inconséquence, la RATP a réduit les lignes de métro et fermé un nombre important de stations, donc, j'ai fait ma première grande sortie à cette occasion, 6 kms  aller et retour jusqu'à République, sous un beau soleil printanier, honnêtement, j'étais plutôt contente de la promenade et puis avec les grèves passées, on a pris des habitudes 

J'ai donc longé le canal 

Contrairement à ce qui se dit, les gens sont plutôt responsables au bord et respectent les distances tout en déjeunant au soleil , il est vrai que le soir c'est plus difficile, mais ce que les journaleux ne disent pas, c'est qu'avec les fermetures des parcs il ne restent pas beaucoup d'endroits pour se promener, alors forcement, il y a du monde sur les bords de canaux et de Seine 








 La grande prairie de l'écluse des Récollets a retrouvé son état sauvage, c'est très beau 

La " Marie Salope " petit nom donné à l'engin ,  ramasse et nettoie le canal , avec sa roue à aube 



Une entrée de porte que je n'avais jamais remarquée rue Beaurepaire 




On pourrai penser que certains bateliers n'ont pas une confiance aveugle de leur embarcation au point d'embarquer une grosse bouée 


J'ai toujours mon allergie aux yeux, je supporte très mal les masques même en tissu, j'espère que mon médecin me débarrassera bientôt de cette chienlit 

Allez, portez vous bien toutes et tous 


  

11 commentaires:

  1. Réponses
    1. et que voulez vous que j'aille faire à Chartres ? j'ai déjà visité la cathédrale, et je n'ai pas l'intention de faire le pèlerinage ,de toute façon, je n'ai pas d'autos et le train, c'est pas le moment !

      Supprimer
  2. C'est le masque chinois dont vous parliez à propos de votre fille qui a provoqué cette allergie?
    Orage

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais Danielle, même à la campagne, nous sommes en liberté conditionnelle. Le seul avantage par rapport aux parisiens qui ne sont pas équipés de voiture, c'est de pouvoir se déplacer, par contre, des 100 km on en n'a vite fait le tour, pas de famille dans ce rayon, même à vol d'oiseau, et ce n'est pas de cette façon que je peux retrouver mon Ellen et sa Bibounette.
    Alors reste MSN et les conversations en vidéo. Et pour retrouver mon île ce ne sera pas avant mi juin pour pratiquer l'expertise des dégâts de la tempête DENNIS en vidéo conférence avec l'expert.
    Mais il fait beau et il faut en profiter pour marcher, quand c'est possible. Merci pour les photos de votre balade. Bon courage.
    Bises et bon mardi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est vrai que j'aurai bien aimé aussi aller voir mes gamins en bretagne, mais c'est pas demain la veille apparemment !
      bon courage pour toi aussi ,et bonne journée

      Supprimer
  4. Poupou, c’est Poulidor :-)

    Et que cette allergie te fiche vite la paix !
    Des bisous deconfinés mais toujours chômés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est surtout que j'ai des difficultés pour lire, un vrai rame pour moi !

      bisous ma poule et bon déconfinement

      Supprimer
  5. Heureux et merci pour ce billet, je commençais un peu à m'inquiéter de ton silence. Je constate que tu as toujours la forme et c'est l'essentiel. C'est bien, aussi, de préciser que beaucoup de Parisiens respectent les consignes malgré la propagande gouvernementale.
    Bises, chère Danielle, et prenez toujours soin de vous deux, il est encore prématuré de "baisser sa garde".
    Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire j'ai du mal avec mes yeux et cette saloperie, qui commence à un peu s'améliorer mais c'est pas encore ça !
      je vais te téléphoner prochainement
      bises mon cher Gilles

      Supprimer
  6. coucou, pour moi le ravalement de façade, c'est pour aujourd'hui , enfin ! je vais peut etre pouvoir ressembler à quelque chose !
    A la campagne, je te garantis que le déconfinement est très agréable :)
    bisous a très bientot sur Paris

    RépondreSupprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !