mercredi 31 mai 2017

UN SYSTEME RAMPANT



Cet après midi, j'avais une réunion au sein de l'association " lire et faire lire" sur les nouveautés sorties ces temps derniers  

Les éditeurs de livres pour enfants se portent très bien et ne se plaignent pas du marché florissant 

Les réunions-bénévoles sont donc très utiles pour être au courant de ce qui se fait, de ce qui pourra intéresser les enfants et du plaisir de découvertes des lecteurs que nous sommes

Donc, notre animatrice, qui fait parti du comité de lecture, nous présentait certains ouvrages et nous en lisait certains passages

Et là, je découvre une série de contes dit Africains, très bien illustrés, très bien écrits que l'on nous " conseille " de lire aux enfants venant des pays sus-nommés, ainsi que des environs méditerranéens

Rien à redire au départ, sauf......

Sauf, qu'Allah est présent dans plusieurs histoires, des contes racontant des histoires de cuisine halal, de demander pardon à Allah si on a contrevenu aux bonnes règles , de se comporter comme des bonnes personnes respectueuses envers la religion, de leçons de morale  etc.....

Si les mêmes contes parlaient de la religion catholique, du carême, de Dieu, du bon comportement des chrétiens, du pardon avec la confession, ces livres ne seraient même pas évoqués quelques secondes et seraient considérés comme anti-laïcité et le lecteur où la lectrice se verrait sans aucun doute, rappelés à l'ordre républicain vite fait bien fait

Mais voilà, il s'agit de l'islam, donc, pour ne pas passer pour islamophobe, racistes où autres joyeusetés , on ne dit rien, on regarde ce livre et même, certains vont les lire sous prétexte que quelques moutards venant d'ailleurs, doivent pouvoir écouter des contes de leurs pays d'origine

Je dois dire que personnellement, c'est hors de question, je raconterai des contes bien de chez nous, avec des sorcières bien blanches habillées en mode halloween, de gros loups gris se baladant dans la forêt pour attraper un chaperon rouge qui leur fait la nique, de princesses femmes de ménages , de fées un peu bargeottes, de petits poucet malins et des petits cochons qui font tomber le loup dans la marmite en rigolant

Mais en tous les cas, jamais au grand jamais, je ne marcherai dans cette saloperie d'histoire rampante qu'on veut nous imposer au travers des enfants et des histoires , avec un air de ne pas y toucher, d'installer cette idée que tout cela est normal et qu'essayer de nous donner mauvaise conscience en faisant de nous des islamophobes et des racistes

Ils sont malins, très malins , avec le concours des politiques et des lèches babouches , si nous ne sommes pas vigilants, comme dirait l'ami Nouratin, on est foutus !



Résultat d’images pour le petit oiseau au grain de blé conte d'afrique





24 commentaires:

  1. Tu as raison, Boutfil ! Cela fait un moment qu'ils nous submergent avec ça ! Je m'étais déjà insurgée avec les lectures de mes petits-fils, on ne trouvait plus que ce genre de lecture pour conditionner les futures générations !
    C'est la préparation à ce qu'ils nous imposent en Europe à marche forcée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut vraiment regarder de très près les livres pour les enfants et les jeunes, je te conseille aussi d'aller lire le billet de mon amie Lo du froufrou dans les feuilles qui a aussi une vue des choses
      amitiés

      Supprimer
    2. Merci pour ton conseil, évidemment Lo Froufrou décrit avec talent ce qu'elle vit dans son école. Je pense que l'air devient irrespirable en France et ce n'est pas fini avec le comportement des politiques... Inquiétant ! Bonne nuit à toi, chère amie du Web. Bisous de Toulouse

      Supprimer
  2. Vous avez parfaitement raison de boycotter cette littérature ! Parfois je me demande si les européens ne veulent pas implanter l'Islam en Europe. Est-ce pour détruire le christianisme?Sont-ils inconscients ? Ou est-ce seulement pour complaire aux émirs? En tous cas cela me paraît très dangereux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que c'est par lâcheté tout simplement ! ils ont aussi des questions d'intérêt bien compris

      Supprimer
  3. Si les mêmes contes parlaient de la religion catholique, du carême, de Dieu, du bon comportement des chrétiens, du pardon avec la confession, ces livres ne seraient même pas évoqués quelques secondes et seraient considérés comme anti-laïcité et le lecteur où la lectrice se verrait sans aucun doute, rappelés à l'ordre républicain vite fait bien fait

    J'espère que vous leur en avez fait la remarque à ces lâches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à vrai dire, j'ai été aussi lâche, à ma grande honte, je n'avais pas envie de polémiquer avec certaines personnes, c'est du temps perdu, je résiste d'une autre façon en boycottant cette littérature

      Supprimer
    2. Le problème est que tout le monde s'écrase (moi comme les autres). Il est certes difficile de trouver les bons arguments qui, tout en vous disculpant des anathèmes classiques (raciste, xénophobe, fasciste), vous permettront de dénoncer la manipulation et la laïcité à sens unique. Pas donné à tout le monde de garder son calme!

      Le Page.

      Supprimer
  4. Tu as raison de résister et de nous en parler. Ces lectures font partie de la stratégie d'invasion dont nous sommes en train de nous rendre complices. Les gens qui choisissent ces livres ne sont sûrement pas conscients de jouer un rôle là-dedans, ils sont naïfs et conditionnés. J'ai mis beaucoup de temps moi-même à comprendre ce qui se passait. C'est étonnant que nous nous soyons rejointes sur ce point justement aujourd'hui à travers nos blogs. Grosses bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme dans ton billet à l'école, le fait est de plus en plus inquiétant, on prépare les gosses à l'invasion, pour qu'ils trouvent " normal" de se référer à l'islam, c'est effectivement amusant qu'aujourd'hui, au travers de 2 expériences ,nous nous rejoignons sur un sujet aussi sensible !
      grosses bises

      Supprimer
  5. Je compte sur toi pour ne rien lâcher: raconte leur notre vie, notre façon de vivre, nos racines,comment on fait pousser le pinard, qui était Jeanne, comment on tue le cochon et la cochonnaille, et tout ce qui fait que notre pays ne mérite pas d'être enseveli sous des comptes halal ! Merde alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je peut te dire que mes choix de livres vont être encore plus ciblés, contre cette manipulation !
      bises

      Supprimer
  6. Il faut en effet être très vigilant dans le choix des lectures aux petits dans une structure laïque. Tu as raison de te rebeller dans ce domaine. Les religions, quel qu’elles soient n'ont pas à s’immiscer dans les lectures ou les jeux de nos enfants. Pour cela et pour les croyants, il y a des structures appropriées, POUR CELA ET UNIQUEMENT POUR CELA !
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sauf que les soi-disantes structures appropriées débordent allégrement en se planquant sous de bons prétextes , il faut effectivement être très vigilants
      bises et bon vendredi ( j'ai de l'avance )

      Supprimer
  7. Bonjour...
    Je crois, hélas, qu'une séance de lecture avec:


    "L' Histoire sainte racontée à mes petits-enfants"

    N'aurait pas plus de chance de ne pas choquer que:

    "L'histoire des trois petits cochons"

    bon courage pour la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les 3 petits cochons pour l'instant du moins, ne semblent pas poser de problèmes, le jour où ils en poseront, je raconterai alors l'histoire de Jeanne D'arc pour emmmerder le monde

      Supprimer
  8. Comme toujours, ils avancent masqués... la barbe, le voile... et la duperie.

    François

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout a fait, si vous avez des petits, regardez bien leurs livres, c'est pas toujours évident, surtout qu'ils sont très biens illustrès et de très belle qualité, toujours le masque...

      Supprimer
  9. Bonne idée, les trois petits cochons...l'histoire sainte aussi d'ailleurs, je crois que tu as un rôle à jouer dans l'évangélisation de nos chères têtes crépues...Bon courage.
    Et gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je préfère les têtes blondes, pour l'instant c'est ce que j'ai en majorité, mais je veille à ce que les livres soient bien " casher " :):)

      Supprimer
  10. Mais il n'y a pas que dans les bouquins, malheureusement. Un exemple, dans toutes les séries policières françaises, on y glisse, sournoisement, toujours, une séquence ou deux, ou bien un rôle secondaire, etc... faisant référence à une propagande "anti-Français" dans le sens large du terme, cette politique sournoise s'est développée partout, depuis, au moins "Dupont la joie", cet abominable torchon, ça fait une paille...
    Bises, chère Danielle.
    Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai aussi que les séries française sont souvent tellement minables que le procédé l'es aussi ! il faut bien remplir le quota ,
      bises mon cher Gilles

      Supprimer
  11. J'admire ton altruisme et ta patience, perso j'aurais rendu mon tablier et utilisé mes bésicles pour aller lire le "Kamasutra" à Barbès ou à la sortie du métro "Stalingrad"...! J'espère que tu as des babouches à la place des sabots bretons, quand tu joues à la lectrice.
    Bisous à la corne de gazelle.
    Bon Ram Dam, ne mange pas trop au clair de lune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le fais que pour les enfants, rien que pour les enfants, certains deviendront peut être des affreux dans quelques années mais le peu que les bénévoles de la lecture auront mis dans leurs petites cervelles sera peur être de quelques utilités
      le premier qui veut que je porte des babouches se prends mes sabots dans la tronche, non mais !
      bisous dans le bordel du ramadan

      Supprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !