jeudi 4 décembre 2014

CRÈCHES ? PAS CRÈCHES ?


Ce matin, je lisais qu'un mauvais coucheur avait saisi le tribunal administratif pour interdire une crèche en Vendée 

Au pays de Chouans ! en Bretagne, dans le village de mon fils, depuis des années, les enfants se réunissaient pour construire une grande crèche au milieu du village, terminé, verboten ! 

Il fût un temps où, à Paris, nous avions une merveilleuse exposition des crèches du monde sur le parvis de l’Hôtel de Ville 

C'est fini ça, pas de ça Lisette, la Sacro- Sainte Laïcité passée par là 

Les femmen massacre une crèche en Belgique 

Personne ne bronche 

Les crèches n'ont plus leur place nulle part, sauf au creux des maisons et encore ! 

Et pourtant ! 

Depuis des siècles , dans les maisons, quelles soient riches ou pauvres, la famille installe une jolie petite maison de bois, ou une construction de papier kraft repeinte, les enfants vont ramasser quelques branches, quelques feuilles, quelques pailles et avec émerveillement, disposent les personnages pendant que les plus grands raconte une belle histoire d'un petit enfant né un soir de Noël 

On dispose une étoile, fabriquée par les plus petits dans du papier brillant

Parfois, la famille possède la reproduction d'un village en Provence et les santons peuvent alors prendre place, c'est l'occasion encore de raconter une autre histoire, comme celle du " ravi " qui avait blasphémé et enlevait son bonnet devant la vierge pour s'excuser

Profitez-en bien, parce que bientôt, une armée de sanctionneurs viendra vous rappeler à l'ordre, ça pourrait déranger l'employé du gaz, le facteur ou le dépanneur en visite chez vous

Comprenez vous, ça dérange des populations qui n'ont pas nos traditions, mais qui amènent les leurs, et que nous devons, nous,  respecter

Plus rien ne doit rappeler que nous sommes une terre Chrétienne, les cloches ne sonnent déjà plus dans multiples endroits , dérangeantes qu'elles étaient pour certains 

Même le coq, emblème de notre pays, est passé à la gamelle pour ne plus chanter de bon matin et déranger certains râleurs ayant quitté la ville pour la campagne et en profitant pour emmerder les populations autochtones 

Je suggère donc, que l'on supprime carrément Noël, cette fête facho-catho d'un autre temps qui amène des étoiles dans les yeux des enfants, c'est indécent cette joie 

Et puis St Nicolas aussi, tiens, ce truc qui balade un ramoneur tout noir, bandes de racistes ! 

A Paris, c'est déjà en route, les bobos-laïcistes-verts suppriment les illuminations dans les rues et dans les endroits où ça pourrait déranger certaines " populations n'ayant pas nos traditions " ( dixit ) tant pis pour les autres, 

De toute façon, les pouffiasses femmen s'occuperont d'ici quelques jours des crèches dans nos églises, pas la peine d'en rajouter, ça leur ferai trop de boulot 

Et n'oubliez pas non plus de faire des placards avec vos cheminées, c'est bien connu que les particules fines viennent de ces horreurs qui nous polluent la vie depuis la nuit des temps, d'ailleurs si l'homme de Cro-magnon n'avait pas inventé le feu, ce connard, on en serait pas là!

Donc, les crèches devant un bon feu de cheminée, c'est terminé, qu'on se le dise 






37 commentaires:

  1. Voilà qui fait du bien Danielle je joins ma voix à la tienne... avec des amies cette après midi on s'est surprise à tenter de s’autocensurer dans nos propos en évitant d'utiliser des mots interdits ...exercice pas toujours facile, pour mettre en évidence a quel point nous sommes arrivés, où s’arrête la liberté d'expression où commence "l'insulte raciste"...
    je t'avoue que la tournure que prennent certains me fait trembler pour nos enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il devient de plus en plus difficile de dire ce que l'on pense alors écrire un blog ! on est obliger de s'autocensurer sans arrêt ! la liberté d'expression n'existe plus !
      oui, la vie sera difficile et pas seulement pour nos enfants nous allons goûter à la dictature dans pas longtemps, c'est déjà en route
      bises

      Supprimer
  2. Je continue cependant de croire que le balancier ne va pas que dans un sens et qu'un jour son mouvement renverra au néant qu'ils n'auraient jamais dû quitter tous ces modernes imbéciles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je le pense aussi , l'histoire nous a appris qu'en général c'était violent , espérons que nos enfants auront le courage de tenir bon

      Supprimer
  3. Réponses
    1. de qui parlez vous ?

      Supprimer
    2. La fin de ma phrase est un lien, ne le voyez-vous pas ?

      Supprimer
    3. @Fredi M.

      100% d'accord avec Philippe de Villiers !

      Supprimer
    4. @FrediM je n'avais pas vu le lien, merci beaucoup, je trouve que P. de Villiers à tout à fait raison et que son contradicteur est un vrai forcené digne de 1793

      Supprimer
  4. Il y a appel, j'espère qu'en attendant, la crèche subsiste. La Vendée, comme la Bretagne ne se rendent pas si facilement à l'air du temps. Quant à ceux qui s'offusquent de la célébration de Noël en France, s'ils bénéficient d'un 13 ème mois ou d'une prime de Noël, surtout, que leur conscience laïque ne souffre pas, qu'ils la rétrocède aux restos du cœur ou toute autre association sans connotation religieuse. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la Vendée et la Bretagne il est vrai sont tenaces dans leurs traditions, mais votant à gauche toute, ils ont tout de même perdu pas mal de leurs ténacité religieuse hélas ! et j'ai pu vérifier souvent ces dernières années que cette foutue laïcité fait de grands dégats aussi là-bas

      Supprimer
    2. La crèche de Marland, en Bretagne, n'en déplaise à ceux qui nient la réalité

      http://www.blogdevaly.com/article-l-inimitable-creche-de-marland-pour-vous-en-photos-122001088.html

      Supprimer
    3. c'est superbe ce village !

      Supprimer
    4. Saint-André-des-Eaux, entre Saint-Nazaire et Guérande, pas très loin de Rochefort-en Terre !

      Supprimer
    5. Je ne connais pas mais je pense que j'y ferai un tour dans ce village à mon prochain passage à Rochefort

      Supprimer
  5. "Noël est une fête importante à la Légion Étrangère. Tous les légionnaires, cadres et hommes de troupe, passent et fêtent Noël ensemble telle une famille. Mais ce n’est pas tout, le concours des crèches de Noël fait partie de la tradition qui se perpétue année après année............
    Quelque soit la nationalité ou la religion, aucun légionnaire ne déroge à la tradition et tous y mettent beaucoup de fierté ! "


    http://www.legionetrangere.fr/index.php/79-infos-fsale/180-accueil-politique-international-societe-culture-plus-proche-de-vous-souscrire-la-tradition-des-creches-de-noel-de-la-legion-etrangere

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne connaissais pas cette tradition il faut dire aussi que dans la Légion, côté traditions, c'est des champions ! tout mon respect pour ces hommes de bien

      Supprimer
    2. J'ai été impressionné et ému par les crèches de la Légion, que j'ai découvertes à Djibouti.
      Et beaucoup de monde se pressait dans la caserne le jour de la visite, c'était en décembre 1977.

      Supprimer
  6. Eh oui, c'est bien fini tout ça. Aujourd'hui seul Allah est grand et Muhammad est son prophète. Nous autres, on n'a plus qu'à s'écraser : tant pis pour nous, nous n'avions qu'à pas les laisser nous envahir, la connerie ça se paye...très cher!
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon sang, comme le dit Jacques Etienne, il faudra bien que le balancier change de sens à un moment tout de même, sinon je crois que nos gosses peuvent compter leurs abatis et leurs têtes

      Supprimer
    2. Le balancier doit rapidement changer de sens ! C'est impératif, sinon le jour où le ral-le-bol de "nos françois" (enfin ce qu'il en reste) peut s'envenimer et là ce sera une vraie boucherie..
      Nos gosses devront, d'abord, apprendre à égorger, sinon ils le seront, avoir d'avoir pu crier leur colère!.C'est une horreur, rien que d'y penser

      Supprimer
  7. "Il n'y aura pas de crèche en Vendée, mais il restera un âne"

    http://www.dailymotion.com/video/x2bqbm1_pascal-praud-il-n-y-aura-pas-de-creche-en-vendee-mais-il-restera-un-ane_news

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice ».

      Montesquieu

      Supprimer
    2. j'aime beaucoup ce que dit ce journaliste, et il a raison, tous les fonctionnaires devraient travailler le jour de Noel au nom de la laïcité, pourquoi on leur donnerai leur journée ! je rigole par avance de les entendre gueuler la main sur le coeur!

      Supprimer
  8. Je profite de ton billet (que j'approuve dans sa totalité) pour lever un doute sur un commentaire écrit dans un te tes billets précédents. Il est vrai que je n'aime pas cette période de Noël et tout ce qui gravite autour mais je ne suis pas choqué par les crèches, crèches qui font partie de notre patrimoine culturel, il y a peu un ministre a fait inscrire la corrida au patrimoine mondial de la culture, ce qui m'a fait participer à ma première manifestation. Si l'on continue, pour faire plaisir "aux culs baissés" les crèches seront remplacées par des expositions lors du ramadan sur les méthodes (avec images et vidéos à l'appui) d'égorgement des moutons de l'Aïd, ce qui nous préparera dans un futur proche à savoir égorger les infidèles. Les âmes bien pensantes vont me rétorquer que j'exagère et que mes propos sont diffamatoires voire "racistes".
    En attendant, ce sont les santonniers provençaux qui vont devoir se recycler en marchand de tapis...!
    Bisous en direct de Bethléem...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'accord avec toi, c'est nos traditions merde ! il n'y a pas de raison de se laisser faire
      bisous de Nazareth

      Supprimer
  9. Ben oui, c'est décourageant et jamais de réaction, je plains ceux qui ont des enfants (à fortiori des petits-enfants), je ne crois plus depuis longtemps à une "contre-révolution", nous ne sommes plus bons à rien, incapable de sauvegarder notre propre culture, seuls quelques "régionaux" (Basques, Corses...) tiendront un peu plus longtemps ! Bigre, tout cela ne nous donne pas le moral, en plus il fait un temps pourri, flotte et vent....il n'y a plus qu'à aller sous la couette !
    Bises. Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je trouve tout de même réjouissant les réactions que l'on entends un peu partout au sujet de cette polémique, ça réagis et c'est bien ! ça donne un peu d'espoir pour penser que les gaulois ne sont pas tous endormis

      Supprimer
  10. Coucou ma Danièle... Polémique qui ne fait que monter les religions et les pratiquants entre eux. N’oublions pas que la loi sur les signes religieux dans les écoles publiques créant l'article L.141-5-1 du code de l'éducation est une loi française créée en 2004, restreignant le port de signes religieux. Cela a commencé comme cela ! Alors au nom de la laïcité, cela me semble compréhensible, même si cela ne plait pas aux traditionalistes. Rien n'empêche de faire une crèche vivante dans une église et je compte bien assister à celle de mon île, de réaliser des crèches chez soi, selon ses convictions. Bises ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça date même de plus tôt, de la séparation de l'église et de l'état en 1905, mais c'était appliqué avec " intelligence " pour ne pas déranger les croyants, maintenant nous avons affaire à des stakhanovistes de la laïcité, des fous, des frappés cherchant les emmerdes , il ne s'agit pas de traditionalistes purs et durs mais de simples citoyens qui veulent que leurs traditions millénaires soient respectées
      bisous

      Supprimer
  11. Attention aux faux mages !

    https://pbs.twimg.com/media/B4BsEtaIgAEUm8y.jpg

    RépondreSupprimer
  12. Comme c'est bon de lire exactement ce qu'on pense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et de le dire c'est bon aussi !!

      Supprimer
  13. Cela veut dire que quand la mairie de Paris organise une soirée festive à l’occasion du ramadan ça fait partie de la culture, et moi quand j’installe une crèche à la mairie de Béziers ça fait partie de la religion. Il y a deux poids deux mesures ». PS : coller-copier de ce dit le maire de Béziers

    Je viens d'écouter Philippe de Villers : oh ! comme il a raison et je soutiens le maire de Béziers par la même occasion ! Qu'ils viennent toucher à St Nicolas, patron des Lorrains, ma fourche est prête, foi de lorraine !!.
    Vais-je être censurer, sur ton blog ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourquoi veux tu être censurée ici ? il n'y a que les trolls que je vire !
      je crois bien que cette histoire de crèches à remuer pas mal de gens et c'est tant mieux

      Supprimer
  14. NOEL: FETE RELIGIEUSE OU FETE REPUBLICAINE?

    COMMENTAIRES SANS RETENUE N°24

    Comment tirer avantage des fêtes religieuses tout en interdisant les signes et symboles qui s'y rattachent? Cette question semble à nouveau se poser à quelques jours des fêtes de Noël au moment où on interdit la présence de crèches dans certains lieux publics. Se référant au principe de laïcité, quelques bonnes âmes offusquées par ce sacrilège se sont senti obligées de saisir les tribunaux pour régler ce litige.

    Qu'on le veuille ou non, Noël est bien une fête religieuse célébrant la naissance de Jésus de Nazareth et non une vulgaire fête commerciale qui consiste à dépenser à tout va et à s'empiffrer lors du réveillon du 24 décembre, avec ou sans messe de minuit, tout en "refourguant" sur Internet le jour de Noël les cadeaux de la veille pour en retirer un petit bénéfice. Je veux bien admettre que les signes religieux ostentatoires doivent être bannis de l'espace public, mais il y a tout de même des cas où il est permis d'assouplir, ici et là, certains interdits dans des circonstances exceptionnelles. Et Noël devrait faire partie de ces exceptions quand on songe que tous les lieux laïcs fermeront leurs portes le jour de la naissance du divin enfant.

    Rappeler la signification de cette fête n'a rien de scandaleux puisque, me semble-t-il, croyants ou non croyants participent à cette même célébration sans que cela ne choque personne. Et si certains sont heurtés par la présence de crèches indésirables, ces indignés occasionnels ne crachent pas sur les jours fériés que leur octroie généreusement la religion tant contestée. Noël, la Pentecôte, Pâques, l'Ascension et le 15 Août sont bien ancrées dans les moeurs de celles et ceux qui profitent de l'occasion divine pour des petits congés prolongés au frais des employeurs.

    Quelle fâcheuse habitude de vouloir toujours tout interdire, même certaines traditions! Que la présence de crèches dans l'espace public puisse gêner certaines âmes peut se comprendre, mais pas autant que celle de SDF vivant à même le sol toute l'année dans le même espace et qui me révolte davantage. Quel rapport me direz-vous? Aucun, mais il est bon parfois de rappeler d'autres réalités. Comprenne qui voudra.

    Alors, oubliez l'espace d'un moment ces quelques futilités le 24 décembre au soir en vous souvenant que tous n'auront pas la même chance de participer à ces réjouissances, avec ou sans crèche.

    PATRICK SOUILLE
    PAROLES DE CITOYEN: ET SI JE DISAIS TOUT.

    RépondreSupprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !