vendredi 28 mars 2014

DANS LA CONTINUITÉ, DE BRICQ ET DE BROC



Après les Bidochon en réception officielle 

Voici la tocarde à table 

Madame Nicole Bricq , notre ministricule qui se ballade en chaussettes blanche pendant les visites officielles 






















A revêtue cette fois-ci une élégante robe de chez Tati mais avait oublié le coiffeur 
















Elle a déclaré à la sortie du déjeuner donné à Matignon , au premier sinistre 

      " Matignon, c'est correct, mais à l'Elysée,       
          c'est dégueulasse " 

Hormis le fait que cette péronnelle parle comme une poissonnière sur la Canebière vantant ses harengs,

elle est d'une indécence qui dépasse tout ce que l'on peut imaginer 

5 millions de chômeurs et de familles en difficultés graves 

2 millions de repas servis à ce jour par les restos du cœur , autant de familles reçues dans les diverses associations de soutien alimentaire 

Et cette bonne femme déclare sans honte, que le foie gras et le filet de boeuf, c'était dégueulasse ......

On va vraiment de plus en plus haut dans l'ignominie

On a vraiment envie de baffer cette pétasse 







.

17 commentaires:

  1. La prochaine fois lui servir du pâté pour chat au lieu du foie gras...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce serait encore trop bien pour elle !

      Supprimer
    2. Ne plus les nourrir , ils sont assez payés et cette "difficile" l'envoyer servir la soupe populaire dans la rue les nuits d'hiver et autres voir si c'est meilleurs qu'à l'Elysée

      Supprimer
    3. Exactement...

      Je suis pour le système maoïste. Tous les deux ans, il faudrait envoyer tous ces fonctionnaires de mes deux faire 6 mois servir la soupe aux SDF, leur faire les soins dans des dispensaires prévus à cet effet uniquement sous le coaching de vieilles religieuses missionnaires (et non pas dans les urgences bondées), tenir des lieux d'hébergements avec lessive, déparasitage et écoute, histoire de voir un peu ce que veut dire le mot "dégueulasse" et de découvrir les sous-sols de la Mascarade.

      "Si tu n'as rien d'a propos à dire, tu serais bien inspirée de te contenter de parler de la pluie et du beau temps" conseillait Mme Dashwood à sa fille Margaret.

      Ils ne sont même pas bons à cela.

      Supprimer
  2. Ben oui, mais si le foie gras était trop salé et le filet trop cuit, ça se comprend...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. connaissant, par mon fils cuisinier, le niveau de la cuisine de l'Elysée, ce serait bien étonnant que tout cela puisse arriver !

      Supprimer
  3. Il se dit qu elle a adressé ses excuses au cuistot de l Elysée et que celui ci les aurait refusé.
    La pouffe !

    10 kopecks qu'elle n'est pas reconduite ds le prochain GVt de pieds nickelés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas étonnant qu'il ai refusé ! les cuisiniers sont très chatouilleux sur leur réputation et leur honneur ! cette pétasse ne doit pas , en plus être capable de faire la différence entre une cuisine gastronomique et un macdo
      j'espère bien qu'elle va jarter !

      Supprimer
  4. Tiens c'est cadeau: le bon gout chez nos donzelles gouvernementales :

    https://pbs.twimg.com/media/BitepR8IcAAeAN5.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'arrive pas à lire ton truc, je t'ai fait un mail, bisous

      Supprimer
    2. C'est simple. Avec le clic gauche de ta souris tu surlignes le lien puis avec le clic gauche, tu valides "accéder à ".

      Supprimer
  5. sincèrement je préfère un ministre en chaussettes qui a du bon sens qu'une gravure de mode qui n'a rien dans le crane ...là je suis servie, un crâne vide et des chaussettes !
    enfin pour le crâne je ne sais pas, je ne connais pas cette bonne femme et on est quitte, elle ne me connait pas non plus .
    pour la bouffe les cuistot sont chatouilleux et ça m'étonnerait qu'à la maison mère on ait embauché un mec de chez mac do !
    comme quoi , faut pas les nourrir , ils sont assez payés ces zèbres
    j'ai été voir le lien de Corto ...je suis vachement surprise de voir ça , j'ai la même tenue qu'une des dames quand je pars soigner mes bêtes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. celle-là aussi, c'est un vrai cadeau de la République ! une vraie tache.....il parait qu’elle s'est excusé auprès du chef, un grand chef, étoilé, reconnu comme un des meilleur et elle ose dire ça ! pour bien connaitre le milieu des cuisines par mon fils et un de mes neveux, je peux te dire que le chef, il n'oubliera pas l'offense et que le glandu à intérêt à descendre aux cuisines pour amadouer la brigade s'il veut continuer à manger !

      Supprimer
    2. Sauf que les bêtes ont plus de manières que cette cradasse. Non mais franchement, elle a le look des profs post soixante-huitards quand ils brâment au respect. C'est vrai qu'en France, le prolo pensait faire genre connaisseur quand il déclarait que la bouffe était dégueulasse. Ca dépasse tout ! Quelle équipe !

      J'espère que le cuistot de l'Elysée lui balancera de l'huile de ricin dans sa gamelle.

      Supprimer
    3. à mon avis, le persiflan va vraiment mal bouffer pendant quelques temps s'il ne va pas arrondir les angles !

      Supprimer
  6. Il y a en effet plein de coups de pieds au cul qui se perdent avec cette bande de branques.
    Le pire, avec Bricq, c'est qu'ils ne vont probablement pas la virer : femme, écolo et con comme un balais : trois raisons de rester au gouvernement!
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !