lundi 11 février 2013

UN PAPE S'EN VA

La nouvelle est tombée, stupéfiant le monde 

Ce qui prouve que l’église génère encore beaucoup d'intérêt 

Moi, ce pape je l'aimais bien 

Il en a entendu des choses ce Saint Homme

Certains, ignares crasse, l'ont même traité de nazi, pauvres cons.....

Je trouve sa décision courageuse, réaliste, il ne veut pas finir comme son prédécesseur, il parait que ça l'avait beaucoup choqué et peiné à l'époque 

Cet homme est un grand intellectuel, un Bénédictin, c'est d'ailleurs la raison de son choix de Benoit comme saint protecteur.

Ses écrits sont d'une tenue que seuls peu d'hommes sont capables d'enfanter

Il n'avait accepté la tiare que par obéissance et non par gout, c'est un homme d'études, de réflexion,

Il n'a pas réussi à faire bouger complètement  la lourde machine qu'est le Vatican, il n'a pas pu réformer la curie comme il l'aurai souhaité

Il a réussi à régler le douloureux problème de la pédophilie, il a fait du ménage dans les épiscopats , il a nommé d'autres cardinaux plus jeunes, mis à la retraite ceux qui étaient trop vieux ( liquides aurait dit Coluche )   

Il a accompli beaucoup de choses, tranquillement, avec intelligence

Il a ouvert la voie pour le prochain pontife, qui pourra sans aucun doute, faire entrer l' Église dans le 21 ème siècle

Il parait que Monseigneur Vingt-Trois à des chances, depuis quand n'avons nous pas eu un pape Français ? 

Attendons donc que les cardinaux décident, pour que la fumée blanche qui s'élèvera vers le ciel aide celui qui aura cette lourde tâche. 







20 commentaires:

  1. Hélas, ma chère Boutfil, 23 n'a aucune chance, non qu il n'en ait pas l'aptitude mais tout simplement parce qu'il n'en a plus les capacités physiques. Dommage, un pape français ne serait pas pour me déplaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est malade ? je savais pas !

      Supprimer
    2. @boutfil: disons que son état de santé n'est pas brillant, brillant. hélas.

      Supprimer
  2. Billet mesuré, digne et donc excellent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh merci, venant de quelqu'un qui a du talent ça me touche ! bisous

      Supprimer
  3. Vu ce qui est arrivé dans ma propre famille du point de vue de pédophilie, je me suis complètement détournée de la religion, donc son départ ne me touche absolument pas. Je trouve d'ailleurs que les religions sont la source de grands malheurs, mais ce jugement n'engage que moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, enfin, c'était pas un homme d'église chez vous, loin de là ! les religions, sans doute, mais beaucoup de gens y trouvent le bonheur

      Supprimer
    2. C'est certain que ce n'était pas un homme d'Eglise mais si je me suis détournée de la religion c'est que je ne crois plus.
      Comment croire quand on fait cela à des enfants innocents, qui resteront marqués à vie, et tous les dégâts que ça a produit dans tout l'entourage...
      Bonne soirée et bisous à vous deux

      Supprimer
  4. Un grand homme ce pape, incompris, d'une haute teneur intellectuelle associée à une grande humilité.
    Il faut prier pour son successeur !
    Très bon billet ma chère amie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh merci ! gros bisous amicaux

      Supprimer
  5. Surprise par la nouvelle, ce matin,il a sans doute raison, mais il sait que sa "mission" ne s'arrête pas là.
    Si Jean-Paul II est allé jusqu'au bout de ses forces, c'est qu'il avait de très bonnes raisons de le faire ....
    Bien que je ne suis plus du tout en accord avec notre Eglise, j'ai aimé et admiré Jean-Paul II.
    Je ne peux pas pardonner à notre Eglise, d'avoir traiter pendant des siècles, les femmes...et cela continue, dans bulletin paroissiale chez maman, toutes les femmes portoises décédées ont perdu leur propre identité : elles ne sont nommées que sous leur nom d'épouse. J'ai fait parvenir un courrier à Mr le Recteur lui signalant cet état de fait. Un sous-fifre n'a répondu qu'il verrait cela avec l'imprimeur et j'attends toujours depuis plus de cinq ans !!! De plus,les personnes décédées à l'hôpital passant par la chapelle pour les obsèques, ne sont pas mentionnées dans le dit bulletin : elles ne sont pas passées par la basilique ! Grrr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. écris à l'évêque plutôt , bisous bonne journée

      Supprimer
    2. Mais bien sûr ! la voilà, la voie à suivre !...
      Bises et bonne nuit.

      Supprimer
  6. Je ne parierais pas un liard sur Mgr. Vingt-Trois. Jean avait déja pris le numéro.
    Mais bon, il fait bien Benoît, c'est un sage et puis il en avait tellement plein le dos, le pauvre.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on dirait bien que lui-même n'en veut pas de la place ! faut dire qu'il doit falloir se les fader les soutanes de la Curie !
      bisous en retour,

      Supprimer
  7. Sous ses airs de teuton, il est intelligent de s'en aller avant que sa santé ne lui joue des tours. Il a laissé son empreinte, et a tout de même remis un peu d'ordre quant aux meurs des ecclésiastiques. Espérons maintenant que le prochain sera à la hauteur du catholicisme de notre temps.. Bises et bonne soirée ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne voulait pas donner en spectacle sa déchéance, c'est un grand bonhomme qui a le sens de la dignité
      gros bisous et bonne soirée

      Supprimer
  8. Je crois aussi que les choses qui se passent actuellement et contre lesquelles il ne peut rien, l'ont beaucoup marquées et déçu !
    Comment un ministre de Dieu pourrait-il accepter les inepties présentes ?
    Bises à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est évident qu'à son âge, ça le dépasse ! bisous

      Supprimer
  9. c'était un écrivain de talent , que l'on croie ou pas il avait cette facilité de rendre facile a comprendre des choses compliquées , et pendant que Jean Paul II prêchait par sa présence d'homme très malade, c'est quand même Joseph R..qui faisait tourner la boutique .
    Ce cher Homme n'a eut qu'un tort et il est immense, avoir eut a faire avec ses saloperies vivantes que sont nos journalistes et autres médias blablateurs qui coupent les paroles du Saint Père pour nous dire ce qu'il dit!
    pas moyen d'entendre en entier ses messages d'adieu, non, les "ducon -je sais tout" du journal nous commentent ...il parlait pourtant en français .
    heureusement qu'il y a internet et le site du Vatican !
    comment faire pour ne pas être anonyme et ne pas recopier son pedigree à chaque fois ?

    RépondreSupprimer

Coucou, quelque chose à rajouter ? Vous gênez pas, c'est fait pour, anonymes et trolls allez voir ailleurs !